Comment l'e-commerce transforme le secteur de la logistique en Chine

En Chine, l'e-commerce révolutionne non seulement les habitudes d'achat, mais également le secteur de la logistique. L'efficacité et la disponibilité sont désormais les maîtres-mots.

Volvo FH dans les rues de Shanghai

Le secteur de l'e-commerce, en plein essor en Chine, se révèle lucratif pour les sociétés de transport comme Sanxiao Logistics.

En Chine, l'e-commerce révolutionne non seulement les habitudes d'achat, mais également le secteur de la logistique. L'efficacité et la disponibilité sont désormais les maîtres-mots.

L'e-commerce en Chine a fait la une de nombreux journaux dans le monde pour être devenu l'année dernière le plus grand marché de l'e-commerce au monde, devant les États-Unis. Pratiquement du jour au lendemain, des vagues d'employés de bureaux, de la jeunesse branchée aux agriculteurs, font désormais leurs achats en ligne. Le record pour une seule journée a été atteint en novembre l'année dernière, où les consommateurs chinois ont validé 280 millions de commandes auprès de la plus grande société d'e-commerce du pays. En Chine, les sites de vente numérique bouleversent les habitudes d'achat et transforment le secteur logistique.

« Tout n'est plus une question de prix. Il s'agit davantage de livrer les articles dans les délais », déclare Zhou Zhili, président de Sanxiao Logistics.

Zhou Zhili est assis à une table à thé géante réalisée dans une racine d'un arbre millénaire dans son bureau à la périphérie de Shanghai. Il sert le thé en observant le rituel chinois, qui implique de rincer les feuilles de thé et de verser plusieurs fois l'eau dans différentes tasses et sur le plateau jusqu'à révéler les meilleurs arômes. C'est ici, à cette table, que Zhou s'entretient avec ses fournisseurs et ses clients.

Notre marque repose sur nos véhicules Volvo. Leur fiabilité est essentielle pour l'activité.

Zhou Zhili

Président de Sanxiao Logistics

Zhou Zhili

Zhou Zhili, fondateur et propriétaire de Sanxiao Logistics, gère un parc de 500 véhicules.

De prime abord, Zhou Zhili est un personnage qui respecte la tradition. Au VIIe siècle, les représentants de la dynastie Tang buvaient déjà du thé et recevaient la cour autour de tables similaires. Avec son visage rond et ses cheveux noirs soigneusement peignés, il n'est pas sans rappeler une autre figure historique, Mao Zedong, qui orne toujours les places publiques et les billets de banque en Chine.

Mais en réalité, Zhou est le parfait représentant des changements importants qui ont transformé la Chine au cours des trente dernières années.

Autrefois paysan dans l'une des régions les plus pauvres de Chine, Zhou a emprunté de l'argent auprès de sa famille et de ses proches au début des années 1990 pour acheter et conduire son premier véhicule.

« J'étais si heureux ce soir là que j'ai dormi dans mon camion », se souvient Zhou avec un sourire radieux.

Il a ensuite gravi plusieurs échelons avant de devenir gestionnaire de parc chez Sanxiao, une entreprise publique à cette époque. Lorsque l'activité logistique de la société a été privatisée pour devenir une société logistique indépendante, il en a pris la présidence.

Sanxiao Logistics est désormais une entreprise tentaculaire qui gère plus de 20 centres logistiques dans toute la Chine et possède un parc imposant de 500 véhicules, dont un nombre croissant de véhicules Volvo. Zhou a acheté le premier modèle du nouveau Volvo FH vendu en Chine. Il possède aujourd'hui huit Volvo FH de la nouvelle gamme.

Son entreprise illustre la manière dont les entreprises chinoises parviennent à s'adapter aux changements du marché, peu importe leur envergure.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la société n'assurait aucune livraison pour l'e-commerce il y a seulement six mois. Celles-ci représentent maintenant 50 % de ses activités.

D'après Zhou Zhili, les véhicules Volvo ont joué un rôle essentiel dans cette transition : « Notre marque repose sur nos véhicules Volvo. Leur fiabilité est essentielle pour l'activité. »

Zhou Zhili sert le thé

Zhou Zhili est assis à une table à thé géante réalisée dans une racine d'un arbre millénaire dans son bureau à la périphérie de Shanghai.

Il peut sembler relativement aisé de développer une activité dans une économie aussi grande et prospère que la Chine. Mais malgré la taille du marché et la croissance économique effrénée du pays, l'industrie du transport est marquée par une surcapacité et un mauvais rendement à cause desquels de nombreux opérateurs peinent à être rentables.

Suite à d'importants projets d'infrastructure financés par le gouvernement et mis en œuvre pour limiter les effets de la crise financière mondiale en Chine, le marché des poids lourds s'est littéralement envolé avec des ventes atteignant 1,3 million d'unités en 2010.

Les poids lourds ne manquent pas sur les routes chinoises. Il est fréquent d'en trouver stationnés aux abords des villes, en attente de leur chargement, et un tiers des véhicules reviennent à vide après une livraison.

Pour Sanxiao Logistics, être rentable sur ce marché exigeant passe par la livraison de marchandises de grande valeur (notamment des produits commandés en ligne) et la réalisation de missions sensibles au facteur temps.

J'ai pour philosophie d'occuper les avant-postes, et pas de suivre les leaders.

Zhou Zhili

Président de Sanxiao Logistics

Pour optimiser son efficacité et gérer la complexité de l'activité, Sanxiao a recruté des talents, notamment l'actuel gestionnaire de parc de l'entreprise, qui travaillait auparavant pour le secteur logistique de la multi­nationale TNT. Alors que de nombreux exploitants chinois ne ménagent pas leurs véhicules, les utilisant jusqu'à la casse moteur et s'exposant à une panne sur le bord de la route, Sanxiao a investi dans des contrats Gold pour tous ses véhicules Volvo afin de garantir un temps de service maximal et d'optimiser la consommation de carburant.

« De nos jours, les véhicules doivent parcourir quelque 40 000 km par mois. Ils sont utilisés pour ainsi dire en continu », affirme Zhou.

C'est en partie l'immensité du pays qui a contribué à l'essor de l'e-commerce. Internet permet aux citoyens résidant dans l'extrême ouest de la Chine d'accéder aux mêmes articles de mode que les habitants de Shanghai la cosmopolite.

Couvrir un marché aussi vaste est un véritable défie. Mais ce sont également ces énormes distances qui ont permis à Sanxiao de prospérer. C'est surtout sur ces longues distances que les investissements réalisés par l'entreprise dans les véhicules offrant une disponibilité et un rendement énergétique maximum portent leurs fruits. Par exemple, le premier nouveau Volvo FH noir que l'entreprise a acheté parcourt quelque 4 000 km entre Shanghai et l'extrême ouest de la Chine.

Zhou balaie de la main tout ce qui est susceptible d'entraver le développement de ses activités. « Les défis sont également des opportunités », souligne-t-il. « J'ai pour philosophie d'occuper les avant-postes, et pas de suivre les leaders. »

 

Zhou Zhili avec un véhicule Volvo.

En seulement six mois, les livraisons pour l'e-commerce sont passées de pratiquement zéro à 50 % de l'activité de Sanxiao.

LE PARC

100 % Volvo

Véhicules :  huit tracteurs FH 440 en configuration 6×2, six tracteurs FH 480 en configuration 6×2 et huit tracteurs FH 460 en configuration 6×2 de la nouvelle gamme.
Environnement de travail : longues distances, dans toutes les conditions climatiques. Le sud du pays est semi-tropical, tandis que dans le nord-ouest du pays, les températures peuvent descendre jusqu'à –20 °C.
Applications : tous les véhicules Volvo sont équipés du système I-Shift et de deux couchettes. Les huit tracteurs Volvo FH de 460 ch en configuration 6×2 intègrent également des fonctionnalités avancées comme Volvo Dynamic Steering, l'assistance au maintien de la trajectoire et le régulateur d'allure et d'espacement.
Consommation de carburant : 37 litres/100 km pour les véhicules avec un PTR de 55 tonnes.

Contenu connexe

L'approche informatique

Savoir en temps réel où se trouvent vos véhicules et ce qu'ils transportent précisément est crucial. C'est ce qu'est parvenu à faire Ben van Leeuwen, de chez Frigolanda....

Dispo Express aux États-Unis

Taylor White, vice-président d'AMX, a de nombreuses raisons de choisir Volvo. Le nouvel Uptime Center de Greensboro (Caroline du Nord) permet à son entreprise de gagner du temps et de l'argent....

Le premier Volvo FH16 en Grèce

La crise de la dette grecque n'a pas épargné le secteur de la logistique. Malgré un contexte difficile, Marinos Vasilopoulos International Transport prospère....

Filtrer les articles

5 true 5